Art et reliques dans le métro

De nombreux détails pratiques ou éléments architecturaux ont contribués tout au long du siècle à imprimer une identité forte au métro parisien dans la mémoire collective le rendant à la fois si unique et si familier aux yeux des voyageurs. Evoquer le métro parisien c'est indubitablement évoquer ces éléments forts dont beaucoup sont de vériables oeuvre d'art et parfois meme pièces classées au patrimoine historique

Le tout premier billet de la ligne 2 au début du siècle!

L'évolution des emblèmes des differentes compagnies à la tête du réseau métropolitain

 

Candélabre Val d'Osne

Il fit son apparition en 1908. D'un habillage et d'une structure assez riche, il s'adapte à n'importe quel type d'entorage et conserve ce cachet d'antant apprécié des parisiens et des visiteurs .L'enseigne "Métro" sur fond rouge est surmontée d'un globe lumineux en opaline

.

Le symbole fort,indissociable du métro parisien

.

La célèbre entrée Guimard

Conçus par Hector Guimard, les 86 accès de stations symboles de l'art nouveau sont classés monuments historiques et ont même été exporté à Montréal! L'entourage de type courant se compose d'une balustrade en fonte, ornée de plusieurs cartouches aux motifs végétaux, l'ensemble reposant sur un socle de pierre. L'enseigne "métropolitain" est maintenue par deux longues tiges dont l'extrémité se termine par un globe orangé. La forme de ces tiges leur valurent le surnom de "brin de muguet".

.

L'édicule de la Porte Dauphine (ligne 2) entièrement restauré en 1999 est sans conteste la plus célèbre des réalisations de Guimard à travers le monde. Il est avec celui de la station Abbesses (ligne 12) le dernier exemple des ouvrages qui équipaient beaucoup d'accès au début du siècle Ces entrées prestigieuses ( classées en 1965) étaient entièrement couvertes avec une structure en fonte moulurée. L'entourage est fait de verre dans sa partie supérieure et de panneaux émaillés et vernis composés de lave reconstitué dans sa partie inférieure. L'ensemble est recouvert d'une verrière à double pente inversée. Son aspect général lui valut le surnom de "libellule" . Cet accès aura une réplique à Châtelet courant 2000 à l'occasion du centenaire du métro .

.

.

.

.

Accès d'une station de la ligne Nord-Sud

Les stations du métro ont souvent été l'occasion pour les artistes d'exprimer leur talent à l'occasion de commémorations historiques:

Ci dessous, fresque à la station Bastille (ligne 1) composée lors du bicentenaire de la révolution française en 1989

Certaines stations sont dédiées à la personnalité dont elles portent le nom ( Pasteur,Montparnasse-Bienvenue,Parmentier ...) . D'autres enfin sont de véritables oeuvres d'art comme Saint-Jacques,Arts et Métiers avec un décor dans le style Vingt milles lieux sous les mers ou encore Louvre-Rivoli qui expose en permanence quelques copies de pièces du Musée du Louvre.

A noter également la présence d'une rétrospective des évènements majeurs du 20ème siècle à la station Tuileries (Ligne 1)